Résolution 365 et JCI Presenter à Bouaké

Du 22 au 25 mars 2012, j’étais à Bouaké pour répondre à l’invitation de la JCI Bouaké, pour y animé deux séances de formation. La première formation sur le thème Résolution 365, a eu lieu dans la soirée du 23 mars et traitais la question de comment planifier et atteindre des objectifs annuels?. La deuxième séance a eu lieu toute la journée du 24 mars, c’étais le cours JCI Presenter, durant lequel j’étais formateur assistant au coté de Luther Akakpo le formateur principal de ce cours officiel JCI.

Cette sortie était l’occasion pour moi de découvrir l’axe routier Abengourou – Daoukro – Bouaké. Mais avant même d’arrivé à M’bahiakro (localité à 30km après Daoukro), j’avais déjà pris la décision de retourné à Abengourou via Abidjan (Bouaké – Yamoussoukro – Abidjan – Abengourou), car les départs de Daoukro sont irréguliers résultant en l’inévitable possibilité de voyagé de nuit.

Lors de la reconnaissance des locaux qui allait abriter ces formations, surtout Résolution 365, je me suis rendu compte que je n’allais pas simplement m’adresser à une vingtaine de membres Jeune Chambre. Le pouls révélait que l’amphithéâtre initialement prévue pour une formation « interne » allait être trop petit pour contenir la cinquantaine de participants attendue. Contre toutes attentes, une soixantaine de personnes ont fait le déplacement, et Dieu merci la salle de conférence était assez grande pour tout ce monde remarquable qui a apprécier le cours et ne c’est pas privé de faire des commentaires d’encouragements à mon égard. Des photos, témoignages et commentaires de cette soirée là peuvent être lu sur la page Facebook du cours Résoultion 365.

La séance du cours JCI Presenter du 24 mars était ma troisième expérience en tant que formateur Assistant pour ce cours. Il y a avait 18 participants remarquables – des membres et membres potentiels Jeune Chambre venant de trois (3) Organisations Locales différentes (Bouaké, Bouaflé et Bongouanou). Tout comme les précédentes fois que j’ai animé ce cours, l’expérience était si marquante que les mots me manques pour décrire tout ce qui a pu ce passé cette journée là– ça ne se raconte pas, ca ce vis simplement. Pour rappel, JCI Presenter est le cours JCI de la présentation effective à la fin duquel les participants repartent munies des outils nécessaires pour faire des présentations remarquable. Si vous avez besoin de développer vos aptitudes de présentateur et techniques de présentation, rejoignez l’Organisation Locale JCI la plus proche de vous dès maintenant.

Avant la fin de mon bref séjour à Bouaké, j’envisageais déjà y retourné. Pour le peu que j’ai eu à voir, la ville présente des allures d’Abidjan à certains endroits et de Yamoussoukro à d’autres endroits, notamment les grands axes routiers. Les séquelles de la crise qu’a connue le pays y sont encore à certains endroits, mais les riverains ont tous les yeux tournés vers l’avenir. Je doute que les Bouakérois(e) s’ennuient dans la capitale de la Région du Gbèkè.

Je profite de cet article pour dire merci à tous les membres de JCI Bouaké pour leur hospitalité – en tête de liste, merci au “prince” Diaby, le Président 2012 de la JCI Bouaké avec qui j’ai eu une séance de travail enrichissante. Merci à l’amie Evrarde pour la communication efficace faite pour la réussite des cours Résolution 365 et JCI Presenter. Merci à Abdoulaye Ouattara, le Directeur de la formation 2012 de cet Organisation Locale et à Fabrice Kaboré son assistant, grâce à qui mes déplacements ont été facilités. Sur leurs motos, j’ai eu des souvenirs de Douala ou je me déplaçais très souvent en ben-sikin. Ce sera injuste de ne pas dire merci au Groupe EDHEC, et à tout le staff de EDHEC-Bouaké pour les facilités mises à notre disposition, pour la réussite de ces formations. Clin d’œil à Yéo et aux deux Tidiane (Coulibaly et Diabagaté).

Vivement une autre occasion de me rendre à Bouaké !

Comment this article.